Jacques JP Martin, Maire de Nogent sur Marne rompt de manière unilatérale les accords pris au second tour des municipales de mars 2008

Be Sociable, Share!

Le Parisien du 2 mars 2009

Suite à la rencontre qui s’est tenue à ma demande ce matin à 8h45 entre le Maire et votre serviteur à la Mairie de Nogent, voici le communiqué qu’ Anne Renoux, conseillère Municipale et moi-même portons à la connaissance des Nogentais:

Communiqué du 2 mars 2009 :

Jacques JP Martin, Maire de Nogent sur Marne rompt de manière unilatérale les accords pris au second tour des municipales de mars 2008

Par arrêté du 23 février 2009, Jacques Martin a retiré les délégations de l’environnement et du cadre de vie qu’il avait confié à Marc Arazi le 28 mars 2008.
Le Maire de Nogent a par ailleurs, mis à l’ordre du jour du conseil du lundi 2 mars 2009, une délibération portant sur « le maintien de Monsieur ARAZI à ses fonctions de 5e maire adjoint ».
En retirant cette délégation, sans explication sérieuse, au cours des vacances scolaires et sans entretien préalable, le maire de Nogent a choisi de manière unilatérale de passer outre l’accord qu’il avait signé avec la tête de liste de « Nogent c’est maintenant ».
Pourtant, il convient de rappeler que la liste  « Nogent c’est maintenant » (Sans Etiquette) a fusionné avec celle de Jacques Martin, entre les deux tours des municipales de mars 2008, dans le cadre d’un accord politique et public signé par Jacques Martin le 12 mars 2008 (copie de l’accord ci-joint).
Au titre de cet accord, trois grands thèmes de la campagne doivent faire l’objet d’un travail commun durant la mandature, à savoir, l’environnement, la démocratie locale et l’urbanisme porté aujourd’hui par  Marc Arazi et Anne Renoux et ce, depuis le départ de Laurent Bernat pour des motifs  professionnels.
C’est donc dans un esprit de grande ouverture que Marc Arazi et Anne Renoux ont mis leurs efforts et leurs compétences au service de la Ville.
Cet état d’esprit de grande coopération est aujourd’hui sérieusement remis en question par la décision de Monsieur MARTIN qui nécessite, pour le moins, des explications concrètes appuyées sur des faits avérés afin de permettre aux conseillers municipaux de se pronconcer en toute connaissance de cause.
Nous demandons donc au Maire de faire respecter la totalité de l’accord pris devant les électeurs et d’apporter toute la transparence nécessaire sur les motivations objectives de sa décision.

Marc Arazi                                     et                                         Anne Renoux
Maire-Adjoint                                                                            Conseillère Municipale

Be Sociable, Share!

A propos de l'auteur