Grenelle des antennes-relais : Nogent candidate à l’expérimentation pour une baisses des seuils d’exposition

Grenelle des antennes-relais : Nogent candidate à l’expérimentation pour une baisses des seuils d’exposition
Be Sociable, Share!

Avec Janine le Calvez, Présidente de Priartem

Le Grenelle des ondes qui vient de se terminer laisse un sentiment de forte déception aux associations qui militent pour une réglementation de l’implantation des Antennes-relais (lire le communiqué de Priartem et Agir pour l’Environnement).

De son côté, l’association des Maires des Grandes Villes de France, AMGVF, a souhaité lundi que des expérimentations de diminution des champs d’exposition soient lancées « dès cet été » et « à l’échelle des villes ». La ville de Grenoble s’est portée candidate.

Au titre de coordinateur Régional Priartem, j’ai lancé un Appel à tous les élus d’Ile de France pour que comme leurs collègues, ils se portent eux aussi candidats afin de montrer leur volonté de voir le principe de précaution vis-à-vis de leurs habitants enfin respecté et mis en application.

Vincennes, Joinville le Pont et Nogent sur Marne ont d’ores et déjà accepté de se porter candidates . Ils apportent ainsi un soutien  à l’action des associations qui militent pour une réglementation contraignante en terme de santé publique concernant la téléphonie mobile et une réponse concrète aux attentes des riverains d’antennes-relais.

Il reste encore à connaître les modalités pratiques qui seront proposées aux villes qui participent à cette expèrience et comme on le sait tous « le diable se niche dans les détails ». Je reste donc très vigilant sur les modalités à venir mais convaincus que plus nombreux seront les élus mobilisés sur ce sujet, plus nous avons de chance de faire entendre la voix des riverains.

Be Sociable, Share!

A propos de l'auteur