Sans étiquette mais pas sans convictions

Sans étiquette mais pas sans convictions
Be Sociable, Share!

Précision parue dans le Parisien du 30 juin 2009

Dans l’article paru le 29 juin 2009 relatant notre demande de recours suite au transfert du parc HLM Nogentais à Valophis Habitat, Le Parisien Val de Marne m’avait par erreur assimilé en tant que conseiller municipal de droite.

Je comprends que l’amalgame ait pu être fait par le journaliste compte tenu de ma présence dans la majorité municipale (UMP) mais je tiens à clarifier mon positionnement ainsi que celui de la  liste Nogent c’est maintenant. Je siège au sein du conseil municipal en tant qu’élu sans étiquette politique et donc en toute indépendance. C’est une des trois valeurs fondamentales de mon engagement politique avec la transparence et le dynamisme.

Il me semble important de préciser que Nogent c’est Maintenant qui compte deux élus (Anne Renoux et moi-même) au sein du conseil municipal était et reste un groupe sans étiquette, et je tiens à saluer le rectificatif paru ce jour dans le Parisien Val de Marne.

Be Sociable, Share!

A propos de l'auteur