Depuis plus de 20 ans l’AdN protége notre cadre de vie

Depuis plus de 20 ans l’AdN protége notre cadre de vie
Be Sociable, Share!

En ce début d’année 2010, alors qu’à Nogent sur Marne plusieurs  projets immobiliers sont au cœur de l’actualité, je souhaite consacrer le focus cette semaine à l’Association des Nogentais (AdN). Son engagement et ses nombreuses mobilisations réussies  permettent  de préserver notre cadre de vie. Je connais bien cette association que j’ai présidé de 2005 à2007, lorsqu’elle s’appelait l’Association du Coteau de Nogent.

Une association qui s’inscrit  dans l’histoire récente de Nogent sur Marne

L’AdN a été créée en 1988 par une poignée de Nogentais soucieux de préserver leur environnement et leur cadre de vie, notamment en veillant à ce que les Plans d’Occupation des Sols (POS) évoluent de manière harmonieuse avec le temps face à la promotion immobilière.

Cette association regroupe en moyenne près de 100 adhérents, des riverains Nogentais de tous les quartiers, et possède une perception globale des enjeux relatifs à notre ville. Forte de ses deux agréments préfectoraux, l’AdN est obligatoirement consultée par la municipalité sur les dossiers relevant de l’urbanisme et de l’environnement et peut s’enorgueillir de son action pour que Nogent sur Marne reste une ville où il fait bon vivre.

De nombreuses mobilisations réussies

L’engagement, le dynamisme et la force de proposition des bénévoles de l’AdN a permis de nombreuses victoires dans la préservation d’un urbanisme équilibré à Nogent sur Marne.

Deux antennes relais de téléphonie mobile ont été retirées à proximité du groupe scolaire Val de Beauté, la voirie des rues Carnot, Smith Champion, Bauyn de Perreuse et Val de Beauté a été totalement refaite, des espaces verts ont été sauvegardés, le POS de 1989 (qui autorisait la constructions d’immeubles disproportionnés) a été annulé, tout comme les permis de construire farfelus de certains logements. L’Association  a obtenu la démolition d’un immeuble de cinq étages construit en violation des règles d’urbanisme.

Désireuse de préserver et de dynamiser le patrimoine Nogentais, l’AdN a également participé à la création du principe d’identité visuelle de la voirie des quartiers. La mise en place est en cours de finition sur le Coteau de Nogent.

Et au moment où se joue l’avenir de la maison Chéron, rue Jacques Kablé, il est bon de rappeler que l’association a beaucoup œuvré pour que soient conservées d’autres maisons remarquables, caractéristiques de l’identité Nogentaise, notamment dans les rues Pontier, Zola, et plus récemment rue Carnot.

Un avenir qui s’inscrit dans une vision globale

L’association a récemment changé de nom, évolué vers un rayon d’action plus vaste et actuellement les dossiers  s’accumulent : pôle RER A, à propos du quel elle a exposé ses inquiétudes au Maire, modifications des POS pour construire de nouveaux logements boulevard Galliéni et boulevard de Strasbourg… L’AdN a également pris position sur la Zone de Protection du Patrimoine Architectural, Urbain et Paysager (ZPPAUP).

Ce n’est jamais simple, surtout actuellement, de prendre sur son temps au profit de sa ville et de ses concitoyens et je tiens à féliciter et à remercier chaleureusement ces bénévoles pour leur engagement et leur convivialité.

Be Sociable, Share!

A propos de l'auteur