Projets immobiliers : pensons à long terme

Projets immobiliers : pensons à long terme
Be Sociable, Share!

Il y a quelques jours je me suis rendu au service urbanisme de la Mairie pour prendre connaissance des informations destinées aux riverains concernés par les projets immobiliers des boulevards de Strasbourg et Galliéni dans le cadre de la procédure d’enquête publique simplifiée. Peu d’éléments techniques nous sont présentés sur ces quelques 260 nouveaux logements, et il semble que seul un petit nombre de Nogentais s’y soit déplacé. Est-ce du fait d’un assentiment tacite, ou d’un manque d’information? Les réunions de quartier auxquelles le Maire s’était engagé n’ont pas encore eu lieu. Pour moi ces projets extrêmement denses ne s’intègrent ni dans une vision globale ni dans une réflexion urbanistique de long terme.

Peut-on vraiment parler de concertation ?

La loi Boutin du 25 Mars 2009 permet de modifier de manière très simplifiée les Plans d’Occupation des Sols (POS) et ce sont ces procédures simplifiées qui sont utilisées actuellement par le Maire.

Au service urbanisme de la Mairie, une seule annotation a été faite sur les deux registres, alors que l’enquête publique a débuté le 29 Décembre dernier et qu’elle se termine à la fin de la semaine. Et les réunions publiques d’information n’ont pas encore eu lieu alors que le Maire s’y était engagé lors du dernier Conseil Municipal.

Vous connaissez mes positions sur le développement urbain : je suis bien évidemment favorable à ce que notre ville évolue, mais de manière équilibrée, dans l’écoute et le dialogue. Et la taille de ces deux projets, qui ne comportent qu’une trop faible part de logements sociaux, fait la part belle aux promoteurs. Sans oublier que ces 260 nouveaux logements (de 800 à 1200 nouveaux Nogentais) auront des conséquences sur les services municipaux, notamment sur les structures d’accueil et d’enseignement qui sont déjà en situation de saturation.

Le Plan Local d’Urbanisme à Nogent sur Marne : un train de retard

Va t-on continuer de modifier par petites touches la plupart des quartiers de Nogent avant de se pencher sur le Plan Local d’Urbanisme ? Il était prévu dans notre accord avec le Maire que le PLU soit mis en place au cours de la première année de mandature et nous allons entamer très bientôt la troisième année du mandat…

Le PLU risque d’arriver bien tard… Le Maire souhaite t-il réellement conserver une urbanisation équilibrée? On peut en douter au vu des récents projets proposés (pôle RER A, rue Hoche, rue Jacques Kablé…).

Be Sociable, Share!

A propos de l'auteur