Communiqué du 9 février 2010 de Marc Arazi, Conseiller Municipal, Président de Nogent c’est Maintenant!

Communiqué du 9 février 2010 de Marc Arazi, Conseiller Municipal, Président de Nogent c’est Maintenant!
Be Sociable, Share!

Mes prises de position sur des dossiers à grands enjeux m’ont valu d’être exclu de la majorité et de perdre mes dernières représentations de la ville : si c’est le prix à payer pour rester fidèle à mes engagements et à mes convictions, je l’assume.

En Janvier, ma prise de position sur mon blog à propos du projet de pôle RER A à Nogent a été le prétexte trouvé par Jacques JP Martin pour m’exclure de la majorité municipale, en me présentant comme son « opposant » sur le site de la ville.

Hier, lors du Conseil Municipal, le Maire a décidé de me retirer mes dernières délégations de représentation de la ville, après m’avoir enlevé, il y a un an, mes délégations d’adjoint au Maire en charge de l’environnement et du cadre de vie.

Je tiens aujourd’hui à remercier tous les administrateurs (lycée Branly, conservatoire F. Poulenc, Villes et Territoires cyclables, OPH) et les conseillers communautaires de Nogent et du Perreux avec lesquels j’ai siégé avec assiduité pour servir au mieux les Nogentais et défendre fidèlement nos valeurs et nos accords.

Jacques JP Martin bafoue l’accord politique qui nous a permis de gagner l’élection de Mars 2008

Jacques JP Martin ne doit ni ne peut réécrire l’histoire de l’élection municipale de Mars 2008 : un accord politique signé nous a rapproché lors du second tour et nous avons gagné cette élection ensemble. Je suis resté totalement fidèle à l’esprit de cet accord, au projet qu’il représente, et aux Nogentaises et Nogentais qui nous ont fait confiance.

Moi qui suis Républicain et profondément démocrate, je n’accepte pas la manière dont le Maire bafoue cet accord.

Pour un respect de mes droits d’élu minoritaire

Le statut d’élu minoritaire me confère aussi des droits, entre autres ceux de pouvoir recevoir les Nogentais dans un local municipal, de mettre à ma disposition des moyens pour pouvoir travailler et de me permettre d’avoir une tribune dans le journal et sur le site de la ville.

Jacques JP Martin, que j’ai sollicité en ce sens, me fait savoir qu’il n’envisage de me laisser disposer de tels droits. Je vais donc saisir le Juge des référés afin que les droits d’expression des centaines d’électeurs qui ont voté pour Nogent c’est Maintenant au premier tour de l’élection municipale, et qui ont répondu à mon appel lors de la fusion de nos listes au second tour, soient respectés.

Et ce de manière à ce que la première tribune de Nogent c’est Maintenant puisse paraître dans la prochaine édition de Nogent Magazine, prévue début mars 2010.

Les Nogentais peuvent compter sur mon engagement

Après deux ans de travail concret au sein de la majorité municipale dans une démarche constructive et consensuelle, je vais continuer de la même façon, en tant qu’élu hors de la majorité, à défendre un urbanisme équilibré et à taille humaine, une démocratie locale moderne et transparente, un engagement pour un développement durable et une bonne gouvernance…

Je tiens à vous assurer de mon entière détermination à être à vos côtés et à faire changer ces pratiques à l’avenir.

Be Sociable, Share!

A propos de l'auteur