Mes prises de position lors du Conseil Municipal du 8 Mars 2010

Mes prises de position lors du Conseil Municipal du 8 Mars 2010
Be Sociable, Share!

Du budget municipal pour l’année 2010 aux projets immobiliers, en passant par la cartographie du bruit et la dépollution du site de l’ancienne école Marie Curie, hier au Conseil Municipal j’ai été amené à prendre position sur plusieurs projets importants pour notre ville. Voici un compte rendu des principales délibérations.

Je ne peux pas voter pour l’actuel projet de Pôle RER A

Je suis favorable à la venue d’Eiffage à Nogent sur Marne, j’ai toujours soutenu l’élaboration d’un projet de Pôle RER A, mais hier j’ai décidé, en cohérence avec les valeurs et les engagements portés par Nogent c’est maintenant!, de ne pas voter pour ce projet pour plusieurs raisons :

1- Sa volumétrie est trop importante. A l’entrée de la ville un tel ensemble ne cadre pas avec la physionomie de Nogent sur Marne et avec son identité déjà bien mise à mal par le parking et certaines constructions de la place Leclerc réalisées dans les années 70.

2- Après une année et demie de travail et l’obtention d’un consensus de tous les acteurs mi 2009 (élus, riverains, associations, conseils de quartiers,…), l’entreprise Eiffage, en Août dernier, a modifié le projet de manière unilatérale. La nouvelle version  ne retenant quasiment plus aucune des avancées obtenues dans les ateliers thématiques.

3- Les modifications d’Eiffage tentent d’être passer à la « hussarde » et, contrairement à ce qui a pu être dit, le nouveau projet ne dispose pas, loin s’en faut,  de l’accord de la majorité des riverains et des associations. En témoignent la position des différentes associations dont celles de l’Association des Nogentais (AdN) sur son site et les très nombreux commentaires postés sur Nogent Citoyen.

4- Un des atouts de ce projet résidait dans le gain pour la ville d’un équipement public de premier plan. Evoquée au début, la médiathèque, se voit préférée par l’ensemble des intervenants à la création d’une pépinière d’entreprise. Cet acquis est passé dans les oubliettes du nouveau projet!

5- Enfin, pour un projet d’une telle  importance, il règne pour le moins un flou financier et juridique autour de ce contrat : nous ne disposons pas à ce jour d’éléments chiffrés sur l’apport en termes de recettes fiscales nouvelles pour la Communauté d’agglomération ( c’est elle qui reçoit la Taxe Professionnelle et la reverse à la ville) et j’ai le sentiment que l’accord qui lie la ville à Eiffage est principalement à l’avantage de cette dernière.

Quoi qu’il en soit nous entrons dans un processus long, l’enquête publique sera démarée dans quelques semaines ( mai 2010) et cela laisse encore un peu de temps pour que le projet soit amené à évoluer pour être plus en phase avec les attentes des Nogentais.

Deux projets immobiliers qui sur densifient Nogent sur Marne

Dans un précédent article je vous avais fait part de mes réticences sur les projets de nouveaux logements sur les boulevards de Strasbourg et Galliéni. Il sur densifient notre ville sans vision de long terme par des modifications au coup par coup du Plan d’Occupation des Sols (POS) et ne cadrent pas avec l’idée que nous sommes nombreux à nous faire d’une urbanisation équilibrée.

Lors du Conseil Municipal du 14 Décembre 2009 j’avais voté pour une procédure d’information des riverains concernés mais ces réunions publiques n’ont pas eu lieu. Un fort déficit d’information entoure encore aujourd’hui ces projets et hier j’ai décidé de voter contre. Ils sur densifient notre ville, donc, et ils sont contraires à l’accord conclut avec le Maire et à notre engagement vis à vis des électeurs de conserver une ville à taille humaine. Pourtant, devant la volonté actuelle tant du gouvernement que de la Région, de densifier toujours plus les villes des première et deuxième couronnes, de plus en plus d’élus souhaitent revenir à un vrai équilibre urbain.

La cartographie du bruit adoptée

En début d’année le Conseil Général du Val de Marne a rendue publique sa cartographie du bruit. Dans un précédent article j’avais souligné les enjeux qu’elle soulève. Hier, le Conseil Municipal a validé cette carte qui constitue désormais un élément de référence et un outil de travail très utile en matière d’urbanisme et de politique environnementale. Toutefois, il nous reste maintenant à développer des stratégies pour réduire les nuisances sonores à Nogent, notamment à proximité de l’A86 et des lignes de RER. Une vaste concertation organisée par la Préfecture du Val de Marne s’était tenue en 2006, plusieurs propositions avaient été faites mais elles n’ont pas encore été mises en place et à lire certains programmes, il apparaît clairement que le fruit de ce travail de concertation exemplaire mené sous l’égide de la commission du débat publique risque,une fois de plus, une fois de trop de passer à la trappe.

Création d’un comité de suivi de la dépollution de l’ancienne école Marie Curie

Même si nous devrons nous contenter d’une dépollution partielle pour des raisons budgétaires, la dépollution du site de l’ancienne école Marie Curie est un enjeu important pour notre ville en matière de transparence et de santé publique. Il est important que ces travaux soient suivis de près par la ville : dans un récent rapport, la Commission Nationale des Aides dans le domaine Radioactif (CNAR) estime que « le réaménagement pourrait s’accompagner d’un retrait beaucoup plus poussé des matériaux contaminés ».

J’ai voté hier pour la création du comité de suivi de cette dépollution. Ce comité a pour objectif de dissiper les inquiétudes des Nogentais et d’assurer la plus grande transparence sur ces travaux. La composition de celui-ci est repoussé au prochain conseil municipal. Je vais faire acte de candidature à cette commission car le suivi de ces travaux se doit d’être exemplaire en termes de transparence et d’éthique.

Be Sociable, Share!

A propos de l'auteur