Grand Paris : le non sens de la compétition des villes monde

Grand Paris : le non sens de la compétition des villes monde
Be Sociable, Share!

Le projet de Grand Paris a été adopté par le Sénat et sera soumis, le 20 Mai, à un dernier examen par une commission paritaire composée de Députés et de Sénateurs. Malgré tout, le Conseil Régional, bon nombre d’électeurs et d’élus locaux d’Ile de France à droite comme à gauche souhaitent encore que le projet évolue. Quand je découvre Shanghai au travers de reportages consacrés à l’Expo Universelle, il me paraît urgent de repenser la ville, et surtout la place de l’humain dans la ville : c’est la ville qui doit être adaptée aux hommes et non l’inverse!

Vers un abandon d’Arc Express et d’Orbival?

Dans une interview accordée au Parisien à propos de son livre Le Grand Paris du XXIe siècle, Christian Blanc défend son projet de grand métro périphérique, le fameux « grand huit », face au projet Arc Express-Orbival :  « Le tracé de la double boucle recoupe à 70% celui d’Arc Express. On ne va pas financer deux métros côte à côte ! Et la Région pourra ainsi économiser 6 Milliards d’euros qu’elle pourra mettre sur la modernisation des RER. C’est ça l’urgence pour les usagers aujourd’hui ! »

Certes, l’urgence du moment est bien de moderniser le réseau existant. Les Franciliens n’en peuvent plus de passer des heures chaque jour dans des transports bondés et parfois vétustes. Mais, encore récemment, au Conseil Général, Jacques JP Martin se montrait optimiste sur l’avenir d’Orbival. Une interrogation se pose donc : Orbival verra-t-il le jour en tant que tel? Ou est-ce son tracé seul qui sera repris sous les « modalités » du « grand huit »? Car ce sont bien ces « modalités » qui posent problème…

Quid des prérogatives locales en matière d’urbanisme?

Toujours dans le Parisien, Christian Blanc admettait : « (…)pour réaliser la double boucle, ce ne sont pas ces élus (les élus locaux) qui prendront les décisions stratégiques, puisqu’il est prévu que l’État soit majoritaire dans la Société du Grand Paris qui pilotera le projet« .

Comme je l’évoquais dans un précédent article, le projet de Grand Paris prévoit en effet une prééminence de l’Etat en matière d’urbanisme sur un périmètre (encore flou) autour des futures gares. Et de nombreux élus locaux, à droite comme à gauche, s’en inquiètent.

Paris « ville monde »?

Serions-nous dans une sorte de compétition internationale de la plus grande et de la plus pharaonique « ville-monde »? Alors que tous les regards convergent en ce moment vers l’expo universelle de Shanghai et que les politiques et les médias s’extasient sur cette ville, on est en droit de se le demander…

Est-ce dans ce cadre que nous souhaitons vivre? Entassés dans des villes toujours plus hautes, toujours plus denses, traversées par des flux incessants de transports et leur lot de nuisances environnementales et sonores? Vous connaissez mon avis sur la question… Cette compétition va à l’encontre des attentes des Franciliens et des Nogentais.

photo de Shanghai par Aldask

Be Sociable, Share!

A propos de l'auteur