Un Nogentais dans les livres d’Histoire

Un Nogentais dans les livres d’Histoire
Be Sociable, Share!

Nous avons tous appris à l’école l’histoire étonnante de la découverte de la grotte de Lascaux, au hasard d’une promenade, par quatre jeunes garçons en 1940. Mais ce que vous ne savez peut-être pas c’est que l’un d’eux, Georges Agniel, vit avec son épouse Madeleine à Nogent sur Marne depuis plus de 60 ans. Récemment décoré de la médaille d’honneur de Nogent, dynamique et souriant, cet illustre Nogentais et son épouse sont actifs dans la vie de leur quartier et de leur ville.

Au hasard d’une balade, une découverte historique

En Septembre 1940, dans le Périgord, quatre copains entreprennent d’explorer ce qui semble être l’entrée d’une cavité découverte quelques jours plus tôt par l’un d’eux. Equipés d’un matériel de fortune ils se fraient un chemin et, ébahis, découvrent des peintures d’un autre âge.

Très vite la nouvelle se répand et les premières visites sont organisées avec leur instituteur et le Maire. Georges Agniel, Marcel Ravidat, Jacques Marsal et Simon Coencas venaient de découvrir la grotte de Lascaux,  une des découvertes archéologiques les plus marquantes du 20ème siècle. La même année elle a été classée Monument Historique et elle est inscrite depuis 1979 au prestigieux patrimoine mondial de l’UNESCO.

Un citoyen d’honneur de la ville

Georges Agniel est humble et discret, toujours souriant et prêt à répondre présent aux différentes invitations de la ville. Vous l’avez certainement déjà croisé dans les rues en compagnie de son épouse Madeleine, au cours de rencontres de quartier ou lors d’évènements organisées par la Confrérie du petit vin blanc. Association, qu’ils apprécient tous deux particulièrement et qui le leur rend bien comme en témoigne cette photo, prise lors de la dernière Assemblée Générale, où l’on a remis à Georges la médaille de l’association.

Be Sociable, Share!

A propos de l'auteur