Musée de l’Histoire de France à Vincennes : « une occasion manquée »

Musée de l’Histoire de France à Vincennes : « une occasion manquée »
Be Sociable, Share!

Le suspens aura duré près d’un an, nous étions très nombreux à y croire et à espérer, mais la candidature de Vincennes pour accueillir le futur Musée de l’Histoire de France a finalement  été écartée au profit de l’Hôtel de Soubise, à Paris, qui abrite les Archives Nationales. Cette décision a été annoncée hier par le Président de la République, lors de sa visite à Lascaux. En tant qu’élu du Val de Marne, je suis déçu, car Vincennes disposait d’excellents arguments et sa nomination aurait constitué un signal fort de la part de l’Etat pour valoriser l’Est Parisien.

Pourquoi?

L’an passé, sur ce blog, je vous avais fait part de mon enthousiasme à l’idée de voir Vincennes accueillir ce futur musée. Haut lieu de la libération de Paris, ancienne résidence royale, c’est peu dire que le Château de Vincennes était un « candidat » légitime.

Laurent Lafon, Maire (NC) de Vincennes, s’est beaucoup investi en faveur de cette candidature qui disposait du soutien d’un grand nombre d’élus du Val de Marne, et même au delà, toutes tendances politiques confondues. Dont celle de Bertrand Delanoë, Maire (PS) de Paris… qui accueillera finalement le musée dans sa ville, à l’Hôtel de Soubise, qui abrite déjà les Archives Nationales.

A quand un signal politique fort pour l’Est Parisien?

Installer le futur Musée de l’Histoire de France à Vincennes aurait constitué un signal politique fort, il aurait impulsé symboliquement le développement de l’Est Parisien.

Quoi qu’il en soit, j’apprécie la réaction positive et mesurée de Laurent Lafon, sur son blog, lorsqu’il déclare continuer à se battre « pour que l’avenir du château soit à la hauteur de l’importance de ce monument ».

Be Sociable, Share!

A propos de l'auteur