Une sortie vélo réussie! : deuxième partie

Une sortie vélo réussie! : deuxième partie
Be Sociable, Share!

Au détour de trois questions, j’ai demandé à Véronique Michaud de revenir sur la place du vélo à Nogent sur Marne et au Perreux. Elle évoque notre sortie de samedi, bien sûr, mais aussi « ce qui va bien et ce qui cloche » dans nos deux villes : les doubles-sens cyclables, les zones 30, les parkings vélos… Et les suites à donner à notre initiative!

Véronique, que pensez-vous de cette première sortie à vélo ?

Cette première sortie est très encourageante ! Elle démontre qu’il y a une vraie préoccupation pour une meilleure prise en compte du vélo sur nos communes et la nécessité de travailler les liaisons avec les communes alentour. La présence samedi d’amis des associations vélo de Fontenay, de Champigny et de MDB 94 en était la confirmation ! Elle confirme en outre que les travaux pratiques sont très importants pour avancer sur des sujets comme le vélo ou la place du piéton. Rien de mieux qu’une balade à vélo pour repérer ce qui va bien et ce qui cloche. Les voies cyclables et celles qui le sont encore si peu, les parkings vélo existants ou souhaités. Ce sont des balades utiles – et conviviales – qui permettent de croiser des points de vue. L’expertise des usagers qu’ils soient piétons ou cyclistes doit être mise à profit pour une ville plus vivable. Tout le monde sera gagnant !

Quel constat global faites-vous de la prise en compte du vélo au Perreux et a Nogent ?

Nos communes disposent de beaucoup d’atouts pour le développement du vélo. Un cadre agréable, la proximité avec Paris, la densité d’activités (travail, loisirs, commerces, services publics), deux gares RER A et E et même trois avec celle de Neuilly-Plaisance toute proche du Perreux. Mais des freins sont là aussi comme la vitesse automobile encore excessive sur beaucoup d’axes, les sens uniques qui rallongent tous les itinéraires du cycliste, l’insuffisance de stationnement vélo sécurisé dans les gares (sauf à Neuilly-Plaisance), etc. La bonne nouvelle, c’est qu’il existe aujourd’hui une boîte à outils pour faciliter la prise en compte du vélo. Il faut se servir de toute la palette d’outils, bandes, pistes, double-sens cyclables, couloirs bus accessibles au vélo, voirie apaisée (zone 30, zone de rencontre)… Il n’y a pas de panacée. Un aménagement vélo peut être adapté ici et inutile là. Une chose est certaine, le double-sens cyclable (une rue à double-sens dont un sens est réservé au vélo), généralisé dans les zones 30 depuis le 1er juillet dernier est un outil majeur ! Il crée des continuités d’itinéraires considérables et… évitent que les cyclistes choisissent le trottoir pour faire des raccourcis. Le Perreux a réalisé un très bon double-sens sur les bords de Marne. Il peut servir de référence pour son extension sur la commune et à Nogent, respectant en cela le décret de 2008.

La prochaine étape?

Avec le groupe qui s’est constitué et qui va s’agrandir, il faut définir l’organisation pour avancer avec deux options : se constituer en antenne de Mieux se déplacer à bicyclette, importante association régionale, ou en association locale de Loi 1901. Et reprogrammer la visite de quartiers qui n’ont pu être parcourus samedi, approfondir quelques pistes de projets : pourquoi pas un atelier d’insertion vélo ? une bourse aux vélos ?, une conférence sur vélo et santé ? Le champ des possibles est vaste…


Véronique Michaud – sortie vélo à Nogent et au Perreux
envoyé par marc-arazi-nogent. – L’info video en direct.

Be Sociable, Share!

A propos de l'auteur