Commentaires

Commentaires
Be Sociable, Share!

En fin de semaine dernière, Surcouf94, un Nogentais anonyme, m’a adressé un commentaire pour le moins vigoureux en réponse à mon article « Démocratie locale : une hirondelle ne fait pas le printemps ». Pèle-mêle il m’y reproche un manque de transparence,il doute de la sincérité de mes propos et de ma proximité avec les « vrais Nogentais ». La critique est vive, mais c’est le jeu et il arrive que vous me fassiez part de votre désaccord sur telle ou telle de mes décisions ou réflexions. J’y suis attentif et j’ai profité de cette occasion pour rappeler ma position sur tous ces points. Et cela, pour paraphraser notre mystérieux commentateur, « au nom de la démocratie locale ».

Dynamisme, transparence, indépendance : pas qu’en apparence

En tant qu’élu je suis attentif à la vie locale. Sous toutes ses facettes. Que ce soit lors de mes permanences, lors des manifestations diverses et variées organisées par la ville, ou tout simplement dans les rues ou au marché, je discute et j’écoute. Les attentes, les aspirations, les problèmes, vous me les exprimez de vive voix, « sur le terrain », mais aussi parfois sur ce blog.

J’apprécie ces échanges, même contradictoires : ils sont constructifs et on ne peut pas être d’accord sur tout. J’ai avant tout souhaité répondre à Surcouf94 pour clarifier, si besoin est, ma position.

Quelques éclaircissements

Voici comment commence le commentaire de Surcouf94.

« Monsieur ARAZI
Dynamisme Transparence Indépendance votre slogan de campagne des municipales et des valeurs auxquelles vous restez fidèle .Tout au moins en apparence
Vous parlez beaucoup de démocratie locale également , de l’apparence aussi. Les nogentais ( ceux que vous ne rencontrez pas ….) s’interrogent sur la sincérité de votre propos
Vous prétendez vouloir être un acteur de la vie politique locale , probablement et seulement du haut de votre grandeur… sans entrer dans le fond des problèmes « …..

Ce commentaire étant particulièrement étayé, je vous invite à en lire la suite en cliquant ici. Et voici ma réponse :

Bonjour Surcouf,

La transparence ce n’est pas qu’un mot, en voilà une preuve, vous pouvez venir débattre sur mon blog, y faire part de vos positions (sous pseudo) même si je ne les partage pas.
Vous me posez plusieurs questions:

  • Concernant le site Nogent citoyens, j’ai effectivement fait le choix de ne pas intervenir dans le débat des commentaires, pour laisser libre la parole des Nogentais qui s’y expriment. Y compris lorsque je fais l’objet d’attaques ou de critiques. Faire de la politique, c’est aussi accepté d’être critiqué et être suffisamment sûr de ses valeurs et de ses convictions pour ne pas avoir à entrer dans une surenchère verbale qui parfois, vous me l’accorderez, se transforme en véritable pugilat. Par ailleurs, pour faire passer mes messages, je dispose de mon blog et d’un accès aux médias dont Nogent Citoyens. J’espère à l’avenir pouvoir en tant qu’élu pouvoir utiliser les médias municipaux pour faire part de mes idées et de mes actions.
  • Concernant ce commentaire laissé (par qui?) sur le blog de Nogent Citoyens et adressé aux responsables du site, bien que ne m’étant pas directement adressé, je souhaite vous répondre. Nogent c’est maintenant a présenté une liste citoyenne et indépendante aux élections municipales, qui a obtenu près de 6% des suffrages au 1er tour. Toutes les listes présentes au second tour (sauf le PS), nous ont sollicités pour une alliance. Celle-ci s’est faite avec la liste de Jacques JP Martin dans le cadre d’un accord signé et public. C’est la fusion de nos listes au second tour qui a permis la victoire commune et la présence de trois représentants de notre liste dans l’équipe Municipale. Le principe de cette fusion a été critiqué au sein même de la liste et certains colistiers ont souhaité et c’est leur droit se désolidariser.
  • Nous n’étions pas venu dans la majorité municipale pour y faire de la figuration. Notre fil conducteur étant l’accord électoral signé par le Maire. Celui-ci après avoir très partiellement respecté ce dernier au début du mandat et voyant que je restais ferme sur nos convictions et nos valeurs m’a dans un premier temps enlevé mes délégations d’Adjoint à l’Environnement (mars 2009) et ensuite mes représentations de la ville et mon poste de Conseiller Communautaire (mars 2010). C’est le prix à payer pour quelqu’un qui se bat pour faire respecter les engagements pris auprès des électeurs. Cela peut aussi d’une certaine façon donner raison à certains de nos colistiers qui ne faisaient aucunement confiance à Jacques Martin. Oui, peut-être mais le choix fait lors de l’entre deux tours, je tiens à vous le dire, était le bon! Car à défaut d’être acteur, vous êtes un simple spectateur, sans informations et sans capacité d’action. Dans le Conseil Municipal, et dans la majorité municipale je représente avec ma voix, celle de toux ceux et ils sont nombreux à Nogent et ailleurs qui veulent que la politique change.
  • A Nogent c’est maintenant! nous pensons que ce qui compte c’est le suffrage universel. En annonçant que notre groupe présenterai un ou une candidate à la prochaine cantonale, nous montrons notre confiance dans nos valeurs, notre vision et dans l’avenir. 
J’espère avoir répondu à vos questions et sachez qu’ici, le débat démocratique est toujours ouvert et transparent.

Cordialement,

Marc Arazi

Be Sociable, Share!

A propos de l'auteur