Santé et Environnement en débat lors de l’Assemblée Générale à Saint-Maur (Val de Marne)

Santé et Environnement en débat lors de l’Assemblée Générale à Saint-Maur (Val de Marne)
Be Sociable, Share!

Hier soir, mardi 1er mars 2011, s’est tenue l’Assemblée Générale de l’association Santé et Environnement vieux Saint Maur. Cette importante et dynamique association présidée par Agnès Perrin est adhérente de la première heure de Priartem et son action dépasse les limites de sa ville pour jouer un rôle important dans le Département du Val de Marne. Invité, en tant que Coordinateur National et négociateur du  » Grenelle des ondes », c’est devant une salle comble que j’ai brossé un état des lieux des discussions en cours  et répondu aux nombreuses questions de la salle.

Une présence importante des élus de la ville de Saint Maur

Pas moins de quatre élus, dont Jacques Leroy, premier Maire-Adjoint avaient, eux aussi, répondu présents à l’invitation d’Agnès Perrin. Une commission sur la téléphonie mobile s’est constituée il y a un an et a été confiée à un élu, le Docteur Claude Soussi. Les premiers retours, d’une année de fonctionnement, sont peu concluantes pour l’ensemble des participants.

Faisant part de mon expérience des travaux du Groupe de Travail sur la Concertation ( Grenelle des ondes), j’ai invité les élus de la ville à apporter  la plus grande transparence dans les informations mises à disposition des habitants et surtout à veiller au respect d’une information contradictoire. En effet à écouter les opérateurs, il n’y a jamais aucun risque pour la santé.Quand à la parole de l’Etat, les précédents scandales sanitaires, dont le dernier en date, le Médiator, ont mis à mal sa crédibilité pour la défense de la santé publique.

l’Assemblée en images


Be Sociable, Share!

A propos de l'auteur