Dépollution de Marie Curie: quels enseignements?

Dépollution de Marie Curie: quels enseignements?
Be Sociable, Share!

Comment a t’ont pu construire une école  sur un site pollué aux gaz radons et tout aussi grave avec des matériaux amiantés? A l’époque c’est l’Etat qui a piloté et autorisé cette construction. Et à ma connaissance, personne n’a été jugé pour de tels agissements et pour avoir mis en danger la santé des enfants, des personnels et des riverains. Ce rappel étant fait, il permet selon moi de mieux comprendre la position actuelle des autorités préfectorales qui veulent apporter un soin tout particulier en terme de respect de l’environnement et de  santé publique.

122 m3 de déchets d’amiante en plus des risques liés au gaz radon

En effet tous les bâtiments (maternelle, primaire, préfabriqué, réfectoire, etc…) contenaient de l’amiante. 122 m3 de déchets ont été évacués du site sous contrôle radiologique (source ANDRA). C’est donc un double risque de santé qu’ont subi, sans le savoir, les enfants et les personnels de cette école. Quand on sait que les effets de l’amiante se font sur le long terme, il me semble important qu’un suivi épidémiologique soit mis en place.

Aucun territoire ne veut des terres contaminés au radon

Une des grandes difficultés pour décontaminer le site réside dans les possibilités de stockage  des matériaux de fouilles ( de 9 à 12 containers de 6 m3). Aucun territoire n’en veut et ce même à des prix élevés. Et c’est tout à fait compréhensible de la part des élus concernés. Cela pose d’ailleurs plus globalement la question du stockage des matières dangereuses et radioactives qui à terme va devenir insoluble.

Arrêté préfectoral du 15 mai 2011: un gymnase en moins

Le projet d’origine présenté par la Mairie et sur lequel reposait un consensus de l’ensemble des élus portaient sur la construction de deux gymnases sur pilotis. Dans un arrêté préfectoral daté du 15 mai 2011, le Préfet Pierre Dartout, prenant en compte les avis de la Commission Nationale des Aides dans le domaine Radioactif (CNAR) et de l’Autorité de Sureté Nucléaire (ASN) demande à ce que la décontamination des sols soit poussée et que l’on travaille sur un nouveau scénario, à savoir un seul gymnase de plein pieds et un parking.

Les mesures faites autour du site

Lors de la réunion du comité de dépollution de l’école Marie Curie qui s’est tenue hier en Mairie, j’ai demandé à connaître les mesures réalisées autour du site de l’ancienne école. Elles sont en ligne sur le site de la ville mais  ces mesures sont présentées, sans savoir qui les a réalisées et sans avoir accès aux documents originaux. Ce n’est pas acceptable en l’état et cela me rappelle les mesures de champs présentées récemment aux parents de la crèche du « Jardin des lutins » pour les rassurer.

Be Sociable, Share!

A propos de l'auteur