Une question à la candidate Socialiste et la position du Collectif de Coeuilly à Champigny

Une question à la candidate Socialiste et la position du Collectif de Coeuilly à Champigny
Be Sociable, Share!

Hier, à Champigny, lors d’un porte à porte, de nombreux habitants du quartier de Coeuilly m’ont interpellé propos du projet d’installation d’antenne-relais Free Mobile rue Jules Vallès. Le moins que l’on puisse dire, c’est que ce projet ne fait pas l’unanimité parmi les Campinois! Ce projet les inquiète, à juste titre, et ce d’autant plus qu’en pleine polémique, Gilles Desseigne (Elu Campinois), et suppléant de la candidate socialiste aux élections législatives dans notre circonscription, avait proposé que cette antenne-relais soit installée sur le toit de sa maison. Sous-entendant ainsi qu’il n’y a, selon lui aucun risque pour la santé des riverains. J’ai donc interpellé la candidate ce matin à la première heure, via Twitter pour savoir si elle partage l’opinion de son suppléant, qui semble totalement minimiser les répercutions sanitaires de cette installation. Et plus généralement pour qu’elle me livre sa position sur cet enjeu important en matière de santé publique pour tous les habitants de la circonscription. Position que je ne manquerai pas de vous « relayer ».

Voir sur le sujet l’article publié ce soir par le Collectif de Coeuilly

 

Elections législatives : que les candidats se prononcent !

Posted on

 

 

Cela fait maintenant six mois que le Collectif Priartem de Coeuilly, soutenu par Marc Arazi, s’oppose à l’installation d’une antenne relais Free Mobile au 58 de l’avenue Jules Vallès à Champigny sur Marne.

A ce jour, nous avons le soutien du Maire, Dominique Adenot, qui compte parmi ses conseillers, quelques personnes qui font tâche… Ainsi, M. Desseigne, maire adjoint, proclamait haut et fort en commission extra-municipale qu’il était prêt à installer l’antenne-relais sur le toit de son propre pavillon !

L’installation sauvage des antennes-relais ne semble pas lui poser problème. Avec une telle déclaration, M. Desseigne se place sur la ligne directrice tracée par le gouvernement Sarkozy (rappelons que ce gouvernement a déposé, au cours de son quinquennat, un décret relatif à l’installation d’antennes relais qui restreint considérablement les possibilités d’opposition par les autorités locales. Ouvrant ainsi une voie royale aux opérateurs, qui visent avant tout leurs propres profits. voir le communiqué du conseil d’état).

Aujourd’hui, M. Desseigne se présente aux élections législatives comme suppléant auprès de Caroline Adomo, candidate de la majorité présidentielle.

Nous déplorons que le changement, nécessaire, et revendiqué par le PS, ne soit pas mieux défendu par ses représentants locaux. Il nous semble que la santé de tous doit passer avant les intérêts mercantiles de quelques uns. Nous souhaitons que les candidats à ces élections se prononcent à ce sujet.

Be Sociable, Share!

A propos de l'auteur