La statue de Lazare Ponticelli, le « dernier des poilus », veille sur Nogent

La statue de Lazare Ponticelli, le « dernier des poilus », veille  sur Nogent
Be Sociable, Share!
 Ce matin a eu lieu l’inauguration de la place et de la statue en l’honneur de Lazare Ponticelli, qui fut le dernier des poilus survivants de la « grande guerre » et dont les attaches avec Nogent étaient aussi anciennes que solides. De nombreux Nogentais étaient présents pour fêter ce moment important pour notre ville. Et j’ai souhaité m’y associer en participant à cette cérémonie officielle. Tout se déroulait bien jusqu’au second discours du Maire. Celui-ci s’est cru obligé de plaider longuement pour la statue controversée à l’effigie de Carla Bruni Sarkozy. Et de prendre à témoin l’écrivain François Cavanna (les ritals), qui n’était pas présent et dont personnellement, je doute fort qu’il ai cautionné, de quelque façon que ce soit, une telle création sensée représenter une ouvrière plumassière. Comme vous le savez j’avais refusé de me rendre à l’invitation de la Cogedim la semaine derniére; j’ai donc quitté les rangs des officiels pour ne pas participer à ce cautionnement. Et je regrette vivement un tel mélange des genres qui n’apportait rien à cette belle cérémonie.
L’histoire de Lazare Ponticelli

Transports-Pont de Nogent

En finir avec le plus grand bouchon d’Europe

ll y a un grand chantier prioritaire pour le Val de Marne et  dont la résolution aurait une portée symbolique et politique indéniable pour ses habitants et bien au delà. Imaginons un peu des lendemains où la radio nous annoncerait un trafic fluide sur le « pont de Nogent ». Cela semble impensable, tant nous nous sommes habitués à nous réveiller tous les matins avec dans les oreilles, le mot bouchon associé à Nogent! Trente ans déjà que des millions d’automobilistes subissent un immobilisme de l’Etat et des gouvernements successifs. Les promesses de travaux sont systématiquement remises à plus tard. La pollution de l’air atteint des sommets et je plains les riverains de Nogent et de Champigny qui vivent dans cet environnement malsain pour leur santé. Au moment où le nouveau gouvernement demande un effort financier aux Français, ne serait-il pas juste que nous sachions que les vrais problèmes de notre quotidien seront réellement entendus. Là serait le véritable changement dont nous avons besoin maintenant.
Pour le moment réjouissons-nous de la réouverture de la voie anti-bouchon dans le sens Province-Paris

Juridique-Nogentel

Le Maire loue un bien qui est normalement la propriété du Nogentel

Comme vous le savez, au titre de Conseiller Municipal, j‘ai saisi en avril 2012 officiellement le Tribunal administratif de Melun pour faire annuler la délibération ayant validée les conditions du nouveau bail entre la ville et les nouveaux repreneurs de l’hôtel-restaurant Nogentel. La procédure devant le TA suit son cours. L’avocat désigné par la ville a présenté ses arguments en défense et a demandé ma condamnation à payer à la ville 2500 euros. Pour ma part, je n’avais pas souhaité réclamer la moindre somme à la ville, même pas l’euro symbolique.
Par ailleurs à la lecture du mémoire, j’ai eu la confirmation que la ville a donnée à bail aux nouveaux propriétaires du Nogentel deux appartements (environ 203 m2) avec terrasses. Hors lors du dernier Conseil Municipal, le Maire dans ses décisions (N°12-234 du 21 juin 2012) a reloué un de ces logements de 125 m2 pour un loyer mensuel de 622 euros charges comprises. Cela siginfie que la ville loue à un tiers un bien dont elle n’a pas la jouissance (ceux du Nogentel) et à des conditions près de trois fois en dessous des prix du marché! Soit près de 15 000 euros par an d’avantages pour le bénéficiaire. Voilà une des nombreuses « zones d’ombres » qui justifient mes demandes d’informations et ma demande d’annulation du bail. J’attends avec intérêt les prochaines explications du Maire à ce sujet.
Historique sur mon blog
La décision N°112-234  du Maire lors du dernier Conseil Municipal*
Les éléments produits sur le site de la ville (espérons qu’il sera mis à jour et rectifié)

Amitiés,

Marc

*N° 12-234 du 21 juin 2012 : RENOUVELLEMENT pour une durée d’un an de la convention de mise à disposition d’un logement de type F4 d’une superficie de 125 m² situé au sein de l’immeuble du « Nogentel », pour un loyer mensuel, charges comprises, de 622 €.

Be Sociable, Share!

A propos de l'auteur