Aire des gens du voyage : Jacques JP Martin obligé de réagir ! Oui, mais…

Aire des gens du voyage : Jacques JP Martin obligé de réagir ! Oui, mais…
Be Sociable, Share!

Dans ma dernière newsletter, je m’étonnais que Jacques JP Martin se soit désolidarisé du groupe des maires  val-de-marnais opposés à l’aménagement d’une aire des gens du voyage dans le bois de Vincennes. Mercredi 13 février, il écrivait, avec ces maires des communes limitrophes (*) à Bertrand Delanoë, maire de Paris, pour protester contre ce projet voté par le Conseil de Paris mardi 12 février. Jeudi 14 février, il ne revendiquait pas l’intention de ses homologues de déposer un référé au tribunal pour que ce projet soit abandonné.

Je me proposais donc, si le maire de Nogent-sur-Marne continuait à ne pas agir, de m’associer moi-même à la démarche des six courageux premiers magistrats. Samedi 16 février, je me suis réjouis de d’apprendre que mon souci de l’intérêt des Nogentais avait au moins fait un émule… Jacques JP Martin ! En effet, dans les colonnes du Parisien édition Val-de-Marne, celui-ci annonce qu’il rejoint les six requérants !

Je passe même sur la forme de la déclaration du maire de Nogent-sur-Marne… qui prétend « confirmer » ce qu’il n’a pas affirmé au préalable et « rappeler » ce qu’il n’a pas dit…

Je passe sur cette mauvaise foi patente si et seulement si elle reste confinée à la forme du message. Autrement dit, je reste vigilant sur le fond : l’action effective.

A suivre donc…

(*) Saint-Maurice, Charenton, Joinville, Maison-Alfort, Saint-Mandé, Vincennes.

Be Sociable, Share!

A propos de l'auteur