Antennes-relais : le principe de précaution doit s’appliquer à proximité des sites sensibles (écoles)

Antennes-relais : le principe de précaution doit s’appliquer à proximité des sites sensibles (écoles)
Be Sociable, Share!

Suite à mon intervention en commission des finances du lundi 18 mars 2013, la délibération concernant le projet d’installation de trois nouvelles antennes-relais Bouygues Telecom sur un mât d’éclairage du stade sous la Lune a été retirée de l’ordre du jour du conseil municipal du lundi 25 mars pour être présentée en Comité Environnement le mardi 9 avril 2013.

Au vu des éléments communiqués par l’opérateur, je constate toutefois à regret que le maire de Nogent-sur-Marne envisage de maintenir ce projet à cet emplacement. Or, celui-ci est voisin des locaux de l’école Marie Curie, dont on sait qu’ils vont être remis en fonctionnement prochainement et qui, d’ores et déjà, sont occupés par les élèves de l’association Arborescences. Je déplore d’autant plus la persévérance de Jacques JP Martin (UMP) que nous somme passés récemment à l’heure où la loi prévoit de privilégier dans les écoles le réseau filaire au réseau wifi pour protéger les enfants des risques potentiels des ondes sur leur santé.

Les Nogentais peuvent compter sur mon action et sur mon engagement pour faire appliquer le principe de précaution qui s’impose à cet endroit fréquenté par les jeunes et les sportifs de la ville.

Be Sociable, Share!

A propos de l'auteur