Famille Monceau-Millet: que valent les promesses de Jacques JP Martin?

Famille Monceau-Millet: que valent les promesses de Jacques JP Martin?
Be Sociable, Share!

Le 5 août 2011, Olivier Millet-Monceau, 31 ans, était assassiné de treize coups de couteau à proximité du boulevard de Strasbourg, où il habitait avec ses parents. Jacques JP Martin, le maire de Nogent-sur-Marne, a alors promis aux parents d’Olivier qu’il allait les reloger pour qu’ils n’aient plus, au moins, à endurer la douleur de survivre dans le cadre qui a vu mourir leur fils. Ne voyant pas d’avancée, j’étais  intervenu dans ce sens au conseil municipal du 23 janvier 2012. Et à la suite, un article du Parisien Val de Marne en date du 20 février 2012 titrait : « Six mois après l’assassinat de leur fils, ils attendent d’être relogés ».

Aujourd’hui 16 avril 2013, les parents d’Olivier n’ont toujours pas été relogés. Un article du Parisien de la semaine dernière revient sur la détresse de la famille qui n’a toujours pas été relogée et doit subir cette situation dramatique.Jacques JP Martin n’a pas tenu sa promesse dans un contexte où seule l’humanité est en jeu. Trouvez-vous cette attitude du maire loyale et responsable?
Ainsi, tout laisse à penser que l’homme politique ne peut plus jamais être rattrapé par l’homme tout court. Je dénoncerai avec force cette attitude lors du prochain conseil municipal prévu le lundi 22 avril 2013.

L’article du Parisien Val de marne


Be Sociable, Share!

A propos de l'auteur