Les grosses ficelles de la majorité municipale

Les grosses ficelles de la majorité municipale
Be Sociable, Share!

La campagne municipale de mars 2014 est lancée dans notre ville. On aurait pu légitimement penser que Jacques JP Martin, maire sortant UMP, se déclarerait officiellement. Eh bien non !

C’est son adjointe aux finances, qui a soutenu sa politique municipale pendant la dernière mandature, déléguée de l’UDI, qui, sans démissionner ni se voir enlever ses délégations, se déclare candidate sur le site Nogent citoyen en qualité de tête de liste aux prochaines élections municipales !

Conscient d’un mécontentement croissant des Nogentais, Jacques JP Martin, placé dans l’incapacité de conduire au premier tour de l’élection municipale une liste susceptible de rassembler la droite républicaine nogentaise, vise dès à présent le second tour !

En envoyant, avec son accord tacite, ses amis « au charbon » en attendant de présenter sa propre liste « estampillée UMP », Jacques JP Martin compte bien décliner le vieil adage : « diviser pour mieux régner » !

En jouant la carte de la division dans son propre camp, le maire sortant espère, en temps opportun, en « rassembler » les morceaux au deuxième tour et pouvoir ainsi tirer les marrons du feu à son profit. Cette manœuvre politicienne est vieille comme le monde et fait partie des recettes éculées d’une pratique politique que l’on croyait révolue !

Je fais confiance à la clairvoyance des Nogentaises et des Nogentais, soucieux de voir évoluer notre ville dans le bon sens du progrès, pour qu’ils évitent ce piège grossier que tend une majorité municipale sortante qui semble bien peu assurée pour agir de la sorte !

Be Sociable, Share!

A propos de l'auteur