#Phonegate « Ondes : de l’utilité de la transparence »

#Phonegate « Ondes : de l’utilité de la transparence »
Be Sociable, Share!

 A lire cet article paru dans Canard PC Hardware de septembre qui tacle sévèrement le manque de #transparence de l’ Agence nationale des fréquences (ANFR). Un bémol toutefois, on peut être militant pour la santé sans se voir classer parmi ceux qui voient des complots mondiaux partout…bien que là ce ne sont pas moins de 150 pays qui sont concernés…alors je crois que l’on peut parler de scandale planétaire…qu’en pensez-vous? Merci comme vous le faites de plus en plus de relayer autour de vous.

Par ailleurs l’ANFR avait jusqu’au 13 septembre 2017 pour me communiquer les rapports complets des tests des 379 téléphones portables…aujourd’hui 23 septembre au moment où je publie ce post toujours rien…Est-il acceptable qu’une agence nationale ne respecte pas la loi et la réglementation sur l’environnement? Non, cent fois non ! Et malgré mes demandes d’informations à Monsieur Gilles Brégant, Directeur Général de l’ANFR via le réseau social Twitter, pas le début d’une réponse. Ce dernier s’était pourtant engagé dans son courrier de juillet 2017 à les publier au mois de septembre. Encore une semaine et nous serons fixés mais reste quand même une regrettable impression de manque de transparence de l’ANFR qui tente de gagner du temps au détriment de la santé des usagers et au bénéfice des industriels.

Be Sociable, Share!

A propos de l'auteur