Présentation du comité de soutien des élus aux abeilles et à l’apiculture

Présentation du comité de soutien des élus aux abeilles et à l’apiculture
Be Sociable, Share!

Hier matin à l’Assemblée Nationale avait lieu le lancement officiel du comité de soutien des élus aux abeilles et à l’apiculture. J’ai rejoint ce comité en Novembre 2009 suite à l’appel lancé par plusieurs associations. Depuis plusieurs années, à cause des pollutions diverses et notamment des pesticides, le nombre d’abeilles diminue. Cela limite les bienfaits de leur action pollinisatrice qui contribue efficacement à préserver la biodiversité. Cette initiative, très suivie par les élus, est une manière intelligente de préserver la biodiversité dans le cadre de la « Semaine pour des alternatives aux pesticides ».

Les abeilles préservent la biodiversité

Près de 20 000 espèces végétales et 40% de notre alimentation dépendent directement de l’action pollinisatrice des abeilles. Mais certaines pratiques agricoles, dans les zones rurales, perturbent leur cadre de vie. Paradoxalement, c’est dans les villes qu’elles sont le moins gênées, même si la recrudescence d’ondes électromagnétiques trouble leur sens de l’orientation, jusqu’à les rendre parfois incapables de retrouver leur chemin vers leurs ruches. Personnellement,  je n’utilise plus de pesticides. Et même si certains arbustes ont un aspect moins « léché », la faune et la flore ne s’en portent que mieux.

Depuis 4 ans un nouveau prédateur d’abeilles a fait son apparition : le frelon asiatique. Il a déjà été observé dans 38 départements français et arrive en Ile de France. Cette espèce pose de nombreux problèmes car, en plus de détruire les ruches, elle s’attaque aussi aux humains. Plusieurs élus ont demandé ce matin à ce qu’un comité de suivi soit vite mis en place au niveau national.

Un comité de soutien très suivi par les élus

Dans un précédent article, en Novembre dernier, je vous expliquais pourquoi j’avais rejoint ce comité de soutien des élus aux abeilles et à l’apiculture. Depuis, 186 Députés et Sénateurs et plus de 200 élus franciliens (hors parlementaires, dont la liste n’a pas encore été publiée) ont rejoint ce comité. En présence de nombreux parlementaires, dont Yves Cochet, il a été présenté officiellement hier matin à l’Assemblée Nationale par des représentants de l’Union Nationale de l’Apiculture Française, d’Agir pour l’Environnement, de la Ligue pour la Protection des oiseaux, de Natureparif et du Mouvement pour les Droits et le Respect des Générations Futures.

Pour le Val de Marne, à ce jour, 3 députés ont signé la charte de soutien des élus à l’abeille et à l’apiculture : Patrick Beaudouin, Député Maire de Saint Mandé, Michel Herbillon Député Maire de Maison-Alfort, et Didier Gonzales, Député Maire de Villeneuve le Roi.

Vous pouvez retrouver des articles et des photos du lancement officiel de ce comité à l’Assemblée Nationale sur les sites de Campagnes et Environnement et du journal Métro.


Be Sociable, Share!

A propos de l'auteur